Une très forte croissance de la consommation électrique

La croissance de la consommation électrique en France sur un demi-siècle a été très forte.

1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010
33 TWh 72 TWh 140 TWh 249 TWh 350 TWh 441 TWh 513 TWh

Cette très forte croissance a  été rendue possible par la construction de nouveaux moyens de production de l’électricité, majoritairement des centrales nucléaires puisque qu’aujourd’hui près de 80% de l’électricité française est issue de l’énergie nucléaire. En 2010, la production hydraulique a été de 68 TWh. Si les Français avaient le même niveau de consommation qu’en 1950, l’hydraulique serait suffisante pour alimenter le pays et il resterait une excédent à exporter. En 1947 un français consommait en moyenne 650 kWh. C’était moins que d’autres pays (à cette époque un américain consommait 1500 kWh et un Suisse 2000 kWh). En 2008 la consommation moyenne d’électricité d’un français était de 7700 kWh.

Les besoins vitaux en électricité ne sont pas les mêmes pour les pays pauvres et pour les pays riches. Alors que beaucoup d’habitants des premiers se contenteront d’un peu d’électricité pour l’éclairage, pomper de l’eau, la télévision, etc. car souvent ils n’y ont pas accès, les pays riches ont la plupart de leurs activités basées sur l’électricité. En l’absence d’électricité une maison est « en panne » et les activités ainsi que le confort deviennent très réduits. Même une chaudière à gaz naturel ou à fuel domestique ne peut pas fonctionner car la partie électrique n’est pas alimentée.