Combustibles : énergie et émissions de CO2

Les combustibles contiennent plus ou moins d’énergie, et émettent plus ou moins de CO2, selon leur composition.

Energie contenue dans les combustibles

Combustible nombre de tep par tonne, m3, ou stère, selon le cas MWh par tonne, m3, ou stère, selon le cas
Essence (tonne) 1, 048 12,2 pour moteurs à essence
Gazole (tonne) 1 11,6 pour moteurs Diesel
Fioul domestique (tonne) 1 11,6 pour chaudières1.
Ethanol 0,638 7,41 alcool produit naturellement par fermentation
Agrodiesel 0,876 10,2 pour moteur Diesel
Gaz naturel (1000 m3) 0,857 11,1 la composition du gaz naturel est variable. C’est essentiellement du méthane.
Charbon (tonne) 0,619 7,20 entre 6,2 et 7,6 selon la variété de charbon
GPL (tonne) 1,095 12,73 Gaz de pétrole liquéfié, est un mélange de butane et propane
Butane (1000 m3) 2,63 30,45 12,66 MWh par tonne
Propane (1000 m3) 2,04 23,70 12,78 MWh par tonne
Bois (stère) 0,147 1,71
Granulé de bois (tonne) 0,39 4,5 pour comparer le volume, par rapport au bois : 3,3 MWh/m3
Hydrogène (tonne) 2,86 33,25

(Sources : Mémento du CEA2, Comité National pour le Développement du Bois3 et Comité Français du Butane et du Propane4 )

Une tonne d’essence contient 12,2 MWh. Avec une masse volumique de l’ordre de 750 kg/m3, un litre contient environ 750 g d’essence, soit 9,2 kWh,. Un litre de fioul contient 10 kWh, un litre de pétrole moyen aussi.

Quantités de CO2 émis par les combustibles en brûlant :

Combustible kg de CO2 émis par kWh fourni
Essence 0,264
Gazole et Fioul domestique 0,271
Gaz naturel 0,206
Kérosène 0,267
Charbon 0,343
GPL 0,231
Déchets ménagers (fraction fossile) 0,149

( source ADEME5 )

On voit que par kWh fourni, la combustion du gaz naturel émet moins de CO2 que celle de l’essence ou du charbon. (Le charbon en émet une fois et demi plus). Chaque litre d’essence qui brûle dégage 2,43 kg de CO2, soit encore 1240 litres de CO2 dans les conditions normales de température et pression.

  1. attention au vocabulaire :

    • Gazole = gasoil = diesel, carburant pour moteur Diesel. Le mot « gasoil », dont est dérivé gazole vient de l’anglais. Ne pas confondre avec « gazoline », qui est un mot anglais qui signifie « essence »
    • Fioul domestique, parfois appelé aussi huile au Canada et en Suisse, et mazout dans certaines régions de France. Il destiné aux chaudières pour le chauffage. Il est proche du gazole, avec des performances inférieures. Ne pas le confondre avec :
    • Fuel, mot anglais signifiant « combustible ». N’importe quel matériau, solide, liquide ou gazeux pouvant bruler est un « fuel » : charbon, essence, méthane.
    • Pétrole : (en anglais « petroleum » ou « crude oil ») est un liquide minéral inflammable, composé surtout d’hydrocarbure (molécule composée uniquement de carbone et d’hydrogène). A distinguer du mot anglais « petrol » : qui signifie « gazoline », c’est à dire « essence » en français. Le pétrole est dit « minéral », car on l’extrait du sol, bien son origine lointaine soit organique.
    • Oil : mot anglais signifiant « huile », mais aussi, dans le domaine pétrolier, tout liquide pouvant brûler, en particulier le pétrole.
    • Huile : corps gras liquide à température ambiante. Utilisée en cuisine, en parfumerie, on l’utilisait avant dans des lampes à huile, pour s’éclairer, ce qui était bien polluant. On utilise aussi de l’huile dans les moteurs, mais attention, pas comme carburant, uniquement pour lubrifier les pièces qui bougent, qui sinon se bloqueraient rapidement.

    []

  2. Mémento du CEA sur l’énergie, à télécharger ici : http://www.cea.fr/le-cea/publications/autres-ouvrages/autres-ouvrages []
  3. Comité National pour le Développement du Bois, http://www.cndb.org/?p=equivalence []
  4. Comité Français du Butane et du Propane http://www.cfbp.fr/proprietes-des-gpl/caracteristiques-generales-et-physico-chimiques-n305 []
  5. Coefficients, fichier pdf :Coeff CO2 Combustibles 080405 – Ademe []