Des veilles bien gourmandes

Nous sommes entourés d’appareils électroniques de toutes sortes : télévision, lecteur de DVD, chaîne HI FI, ordinateur, boitier ADSL, etc. Ceux-ci sont très souvent équipés d’un dispositif de veille : lorsque l’on arrête l’appareil avec la télécommande, celui-ci ne s’éteint pas complètement mais se met en veille (et même une personne avertie ne trouve pas toujours facilement l’interrupteur qui éteindra complètement l’appareil).

Bien que le consommateur n’utilise pas l’appareil, celui-ci consomme alors de l’énergie. Paradoxe, sur certains appareil anciens, la consommation en veille (parce qu’elle dure plus longtemps) est supérieure à celle pendant sa durée d’utilisation.

Un téléviseur peut ainsi consommer en veille environ 150 kWh/an, une chaîne HI FI 200 kWh/an. Une famille peut ainsi consommer jusqu’à 800 kWh/an pour la veille de ses appareils, soit plus que le réfrigérateur et le lave vaisselle réunis, et ce pour un service complètement inutile !

En Allemagne, en 2003, la production d’électricité de l’ensemble des éoliennes a été 18,6 TWh (pour une puissance installée de 14 GW). C’est moins que la consommation annuelle de veille des appareils électroniques du pays ! C’est un gaspillage car cette énergie aurait pu être utilisée à autre chose, diminuant ainsi les besoins en centrales en charbon particulièrement polluantes.